Direction poubelle

Direction poubelle

J’ai un aveu à vous faire et je ne suis pas bien fière…
J’ai gâché des cosmétiques, je les ai tout simplement jeté à la poubelle. Cela aurait pu intéresser une amie à qui j’aurai pu les donner plutôt que de gâcher bêtement. Mais je n’aurai pas pu proposer ces « cochonneries » à une amie, ni à une ennemie (de toute manière je n’ai pas d’ennemie…)

Voilà ce qu’il s’est passé, voilà comment j’en suis arrivée à commettre ce crime nécessaire (je ne suis pas de la famille de Dexter je vous rassure).

A force de chercher partout, depuis des mois et des mois, voire depuis des années, le déodorant idéal, J’AI FINI PAR LE TROUVER !!! Je sais c’est dingue… Mais croyez le ou pas, il existe ! On peut parler de miracle, de magie, d’innovation technologique ou encore de merveille de la nature, il n’y aura pas assez de mots pour le décrire et on ne saura jamais pourquoi personne ne l’a inventé plus tôt. Il aura fallu attendre 2012 !!! 2012 !!!!

A force de fouiner j’ai vu son nom sur internet et j’ai lu des tas de témoignages… Tout ça avait l’air terriblement réel, pas un coup de marketing, juste une histoire sincère derrière. Alors j’ai décidé comme toujours de tester par moi-même. Tout s’est passé très rapidement, j’ai contacté la responsable (RACHEL) de la marque (SOAPWALLA), je lui ai passé une commande de son déodorant et de chacun de ses produits (j’aime bien tout tester), j’ai reçu le colis très rapidement et J’AI TESTE…. et j’ai compris et J’AI MIS 2 JOURS A M’EN REMETTRE !!

c'est une crème tout douce et fraîche que l'on découvre à l'intérieur
c’est une crème tout douce et fraîche que l’on découvre à l’intérieur

C’est à ce moment là que l’on entend « Alléluia !!!! » …. Je vous explique…
Je me suis vue courir dans un champ de blé, les 2 bras en l’air, sous le soleil chaud de 17h, en hurlant à tue-tête Alléluia !!!
Si si, je pourrais le faire tous les jours, et arriver au bout du champs en disant devant une caméra : Alléluia, ce déodorant m’a complétement protégée, c’est un miracle, c’est une révélation, je ne crains plus rien, je n’aurai plus jamais aucun problème de déodorant, je suis sereine et protégée….
Je pourrais tenir ces propos fièrement et complètement sure de moi : je ne serai pas en train de mentir pour essayer de refourger un nouveau deo pseudo naturel qui en fait tiens 5 minutes voire empire la situation !!!

oui la crème s’applique au doigt, et ce n’est pas désagréable,il est l’heure de se ré-approprier les aisselles ;)

Voilà adieu tous les autres déo, vous n’êtes que de vulgaires clowns et vous n’existez plus, vous ne m’avez jamais apporté 1% de la satisfaction que le déodorant crème Soapwalla a pu m’apporter. Vous n’avez tenue aucune promesse et en plus vous étiez super quelconques.

Vous vous prénommiez Ushuaia Bio, Laino, Sanex, Pierre d’Alun, bien sur vous ne conteniez pas de sels d’aluminium mais vous n’aviez rien de bien efficace dans le ventre, désolée pour vous vraiment mais vous n’êtes pas du tout à la hauteur et je vous dis Adieu sans aucun regret, Ciao, Ciao!!!

Vraiment la vraie cosmétique naturelle a de très très beaux jours devant elle, et à chaque fois au fur et à mesure que j’avance dans ce monde très vaste des marques naturelles, de niche ou pas, je me rends compte que seuls les vrais bon produits sont ceux qui ne sont pas nés d’un concept marketing mais ceux qui ont une âme, ceux derrière lesquels il y a un homme ou une femme qui ont du travailler dur et bien souvent seul, pour trouver la formule magique parce que personne d’autre, et surtout aucun grand labo n’avait jamais planché sur de vraies solutions… Pourquoi? parce que les grands labos ne se voient pas du tout utiliser uniquement des matières premières aussi nobles et donc couteuses, parce que cela ne serait pas rentable. L’argent n’est pas dépensé dans la matière, il est dépensé dans la pub et le marketing. Un produit grand public sortit tout droit d’usine ne doit pas avoir un coût de revient au dessus de 1 à 2 euros grand grand maximum (et encore je suis sûre d’être bien en deçà). Plus que jamais le test de ce déodorant me fait vous dire que l’on peut maintenant grâce à Internet choisir ce que l’on consomme et donc choisir ce que l’on cautionne et dans quel circuit va son argent:
– dans le travail d’une personne passionnée : pour l’achat de ses ingrédients et le temps qu’elle met à faire ses produits OU
– dans la poche d’un gros groupe qui redistribuera vos quelques euros entre le développement et la promotion de leur prochaine « bouse ».

Bye bye les nullos
Bye bye les nullos

Et pour ceux qui veulent tenter l’aventure vous pouvez dès aujourd’hui cliquer ici pour changer de déo dans les plus brefs délais.

12 réactions au sujet de « Direction poubelle »

  1. Hello ; j’ai chercher sur le net du coup , mais je n’ai pas trouvé de boutique en ligne , ni comment me procurer ce déodorant , histoire de tester aussi.
    Si tu as une adresse ou un lien pour passer commande , je suis preneuse , merci !
    et merci pour ton article !

  2. je confirme!! Absolument génial!! plus possible de m’en passer. texture très agréable, ne colle pas, ne laisse pas de traces, odeur discrète et vraiment très plaisante et quand même pour finir…. EFFICACE. bravo Mélanie pour tes trouvailles!!

  3. Bonjour Sandrine, Merci pour ton commentaire et ton bravo! Je suis ravie de te savoir conquise ! Tu as raison, il ne laisse pas de traces et ne colle pas, je n’y avait même pas fait attention :)

  4. Bonjour, j’ai testé grâce au concours lancé sur FB le déodorant SOAPWALLA et j’ai adopté ! Je souhaite le faire découvrir à ma famille et amies car il est exta-ordinaire !
    Quand j’ai ouvert la boite bleue, j’ai découvert une pâte d’apparence sableuse mais il n’en est rien ! Un délice pour les yeux et pour l’odorat !!!
    Nous partons dans le sud avec sa petite touche de lavande qui sait se faire discrète tout au long de la journée !

    Je suis conquise et espère transmettre le virus du Déo NATUREL !!!

  5. J’avoue que ça me tente ! J’ai essayé plein plein plein de déo bio ou pas et hélas, le seul qui me convienne a une formulation douteuse (c’est un stick-crème Dove).

  6. Nanette: vous pouvez essayer sans hésiter, ça vaut le coup et tous les retours sont unanimes sur le sujet de son efficacité ! Par contre hélas nous sommes déjà en rupture, alors les commandes seront expédiées dès son retour : mercredi ou jeudi prochain ! Bonne journée à vous !

  7. Bonjour, Voyant tous les compliments qui sont fait sur ce déo naturel, j’avoue que je me laisserais bien tenter… je voudrais juste savoir combien de temps fait le pot (si on met tous les jours, utilisation normale en fait) ? Parce que dans mon budget, 14€ pour un déo ça ne représente pas rien donc j’aimerais vraiment que ce soit « rentable » en plus d’être efficace. De plus, ne colle t-il pas aux vêtements vu la texture « pâteuse » qu’il a l’air d’avoir ? En vous remerciant d’avance pour votre réponse :)

  8. Bonjour Marine,
    Je ne peux pas vous répondre très précisément car il est assez nouveau dans la boutique, je vais poser la question à Rachel qui les fabrique. En tout cas en l’utilisant depuis à peut près 1 mois et en étant à 2 sur un seul pot, je dirais qu’un peu moins de la moitié à été utilisé. Soit qu’un pot dure 2 à 3 mois à deux utilisateurs, donc 4 à 6 mois en étant seule sur le pot : ce qui me semble très rentable ! Sinon il ne colle pas du tout du tour, ne laisse pas de trace ni d’auréole, il est parfait !

  9. Déo Soap Walla : mon test in vivo.

    Je reçois mon petit colis avec une joie non-dissimulée. Dedans, parmi tant d’autres merveilles que je connais déjà, je reçois ce déo dont on dit le plus grand bien sur ce blog. Je décide de l’essayer dans des conditions extrèmes, c’est à dire : je commence un ménage effréné dans la maison, avec 28 degrés, tout y passe, placards, vîtres, je tire les meubres, je ponce, je gratte … Bref : 5 heures de boulot plus intenses qu’un cours de Zumba avec le Marsupilami. Evidemment, j’avais mis une petite dose de déo avant. Fin de journée : je suis bluffée, vraiment. Je n’ai pas réellement de problème de sueur ni d’odeurs, mais je ne suis pas non plus auto-nettoyante. Le sport, le stress, le ménage, le métro parisien me font transpirer et ne me donnent pas une odeur de rose fraîche, comme tout le monde. Là : rien. Je cherche, je sniffe, je suis ridicule seule dans ma salle de bains à respirer mes aisselles. Rien de rien. Très sincèrement : aucune odeur. Une micro-dose de déo et rien ! Et je ne me sens pas mouillée, à peine humide. Depuis ongtemps, j’ai viré les déos à base de sels d’aluminium, d’alcool, de fibres végétales. Je pense qu’il faut transpirer, respecter les fonctions corporelles. Mais bon, il y a des limites. Ce que j’avais trouvé de mieux était l’huile essentielle de palmarosa : efficace, anti-bactérienne, petite odeur sympa, mais problématique avec le sempiternel T-Shirt blanc (le drame de l’auréole jaune).
    Je suis donc plus que ravie, d’autant plus qu’il n’est pas cher, le contenant est énorme et la texture (sorte de crème poudreuse figée) est très facile à appliquer. On s’habille imémdiatement et hop ! On n’y pense plus. L’odeur est fraîche mais pas trop présente, aucun problème de mariage râté avec mes parfums. Et super à transporter : pas de coulures, format parfait pour passer la sécurité à l’aéroport, petit dans un sac à main (on peut aussi en mettre une bonne dose dans un tout petit pot si on a un tout petit sac à main ;)). Mais vu le résultat, je doute d’avoir besoin d’en emmener sur moi au travail. Pas besoin d’en remettre. SINCEREMENT, ce produit est EXCEPTIONNEL. Et comme pour tout ce qui est simple, il aura fallu du temps et du travail à cette conceptrice géniale pour le créer. Moi, c’est définitif, je reste sur ce produit. Et si un jour il disparait : je pleure …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *