Cosmétiques naturels & responsables

tour-eiffel-drapeau-francais-9cm

Aurions-nous un train de retard en cosmétique?

Je sais qu’avec un titre comme ça, « à la Paris-Match », je ne vais pas me faire que des copains !
En même temps ce titre résume assez bien le sujet de cet article.

Alors je vous pose la question autrement :
Voyez vous une différence de qualité selon le pays d’origine de vos cosmétiques?

Réfléchissons ensemble…
Si l’on cherche des cosmétiques de qualité, naturels évidemment parce que nous ne sommes pas fous et que nous avons bien pris conscience que mettre quelque chose sur sa peau c’est comme de l’ingérer et que nous viendrai pas à l’idée d’ingérer des trucs autres que naturels, où devons nous faire notre shopping beauté??

Nous avons pas mal de possibilités :
(1) En grande surface : en cherchant bien et sachant lire les fameuses liste d’Inci : pourquoi pas ! Mais bonne chance, avec tout ce qu’il y a en rayon, vous avez intérêt à avoir du temps devant vous pour une pêche qui ne sera pas garantie.
(2) En parfumerie : c’est une blague bien sur, ha ha !!
(3) En pharmacie : je ne dirais rien, je ne veux pas m’attirer les foudres de ce circuit de distribution, mais il va falloir fouiller pour y arriver. Cependant j’ai remarqué que certaines pharmacies se mettaient à proposer des petites marques naturelles, attention c’est rare mais ça commence. Dans ces cas là, c’est clairement une démarche personnelle du pharmacien responsable ou de l’acheteuse qui est sensible à ce genre de produits et qui l’aura cherché lui-même ! Bravo et merci à eux car il en faut du courage pour vendre dans vos commerces des produits à plus faible marge, sans tapage publicitaire ni cadeaux bling-bling à la clé.
(4) En magasins bio : on aimerait bien! Mais savez-vous que certains magasins bio ne sont pas très, voire pas du tout ouverts aux marques naturelles si : elles ne sont pas issues de grosses boites, n’ont pas de labels etc..; en gros on retombe dans la grande distribution style supermarché, les conditions d’achats sont les mêmes. « Tu n’es pas connu, tu ne fais pas de pub et en plus t’as même pas de label, ha ha passe ton chemin : comment as-tu pu penser que cela nous intéresserait ! »  : mais oui quelle naïveté !!!! Pourtant tu ne comprends pas car ton produit est bon, même excellent : il marche, les gens l’aime, il a une compo à faire rougir n’importe quelle marque certifiée Cosmebio, Ecocert et j’en passe. Mais tout le monde s’en balance !!

A ce propos savez-vous que la cosmétique en magasin bio se casse la margoulette??? Et oui les ventes ne sont pas bonnes dans ce circuit de distribution! Etrange! Mais pourquoi donc? Bein c’est normal quand on y pense bien : magasin pas vraiment interessé par les produits qu’il vend = marques sans intérêt vendues (à part d’être bio, super !!) = clients déçus qui ne rachètent pas ! (On fait toujours mieux son travail quand on est passionné !)

Bon alors il faut faire quoi? Il faut se fournir où?
Et bien je dirais que le web est la seule boutique interessante pour se faire un bon shopping de cosmétiques safe et sympa… Mais vous pouvez aussi trouver des pépites, comme des boutiques spécialisées dans certaines villes, des instituts de beauté aussi qui font vraiment attention à leur choix de produits et en plus conseillent très bien.

Bon tout ça ne répond pas à la question : « Voyez vous une différence de qualité selon le pays d’origine de vos cosmétiques? »
Mais cela nous a permis de faire un petit tour sur les différents circuits de distribution en France et d’amorcer un début d’explication sur le pourquoi de la chose.

Alors comment font les marques pour se faire connaitre et vendre?
Elles ciblent leur circuit de distribution et bien souvent dans le cas des petites marques naturelles à petit budget, ces circuits restent assez confidentiels puisqu’aucun des circuits classiques ne peut être utilisé.
On est toujours pas dans le sujet là…

Et bien je vais vous parler de ce que j’ai pu constater.
Vous le savez je cherche sans cesse de nouvelles marques pour notre boutique en ligne.
Alors je suis toute l’actualité de la cosmétique, je fais des salons professionnels comme le Beyond Beauty, je parle avec les fabricants, je regarde les compo, je teste et… et… j’essaye, vraiment j’essaye de trouver des marques françaises qui me plaisent mais à chaque fois que je trouve une marque qui me plait : elle n’est pas française ! Je n’y peux rien, je ne fais pas exprès, j’aimerais bien moi, pour des raisons écologiques, économiques et tout plein d’autres raisons, mais ça ne le fait pas, ou alors si rarement !

J’ai remarqué la chose suivante : je m’ennuie avec les textures, avec les odeurs, je m’ennuie sur tous les tableaux. Et ça ce n’est pas possible! Même si un produit est naturel : il doit faire rêver, il doit faire vibrer !!
Je le dis sans gêne : la plupart des cosmétiques français ne me font pas d’effet !
C’est peut être un peu corsé que de l’avouer, mais je joue la carte de la transparence sur ce blog.

Traversez l’Atlantique et vous trouverez une myriade de petites marques naturelles qui ont tout pour plaire ! TOUT !
Les formules sont à chaque fois magnifiques, les packagings sont tous plus mignons les uns que les autres, il y a de la couleur, de la joie, de l’amour (au lieu de ce blanc pseudo chic et coincé à la française). Les produits sont ultra efficaces, c’en est dingue ! Ils ne collent pas, ils sentent bon, c’est à se taper la tête par terre, on y revient sans cesse, on ouvre le couvercle, on renifle, on revient 2 minutes plus tard et on recommence, c’est addictif.
Traversez le vieux contient, vous voici en Inde, en Asie et attention les yeux, c’est encore autre chose. Je crois sincèrement que les Asiatiques ont un train d’avance en terme d’efficacité et nombre de bloggueuses l’ont déjà constaté. Quand aux Américains, j’ai bien envie de dire qu’ils ont 10 trains d’avance sur le continent Européen en terme de composition naturelle.
J’allais oublier, pas besoin d’aller si loin : traversez la Manche et vous trouverez de nombreuses marques Britanniques bien en avance sur nous : compo ultra clean, sans parfum, sans aucune cochonnerie, packaging très mignons et même drôles parfois tout en étant très aboutit avec une belle identité. Produit clairement non testés sur les animaux et VEGAN… Oui parce que de ce point de vue là les anglais ont clairement une sacrée longueur d’avance sur nous.

Vous avez compris mon avis, je pense effectivement que la cosmétique française a un train de retard mais le consommateur aussi. Je pense que cela change grâce aux marques importées que le consommateur découvre et qui le font devenir plus exigeant. J’espère ainsi que la cosmétique française va rattraper son retard et que les habitudes de distribution et de consommation vont changer. Qu’un jour les commerçants proposeront de bons cosmétiques parce que la demande sera telle qu’ils devront bien lui répondre.

Ceci n’est qu’un avis personnel et je serai plus que ravie d’avoir vos opinions sur ce sujet. J’ai tout de même quelques marques sympa d’origine française de côté, mais finalement au total le nombre est ridiculement petit en comparaison avec toutes les marques par exemple d’origine US dont j’aimerais vous parler.

J’ajouterai qu’il y a heureusement en France des entreprises (de petite taille ou modeste, souvent familiales), mais aussi des structures (je pense à l’Association des Savonniers de France) et bien évidemment des personnalités (je pense à Julien Kaibeck par exemple et à son livre sur la Slow Cosmétique que je ne peux que vous recommander) qui font bouger tout ça et qui font connaitre une alternative aux cosmétiques classiques, qui font sortir de l’ombre les vrais bons cosmétiques, bons pour la peau et non polluants pour l’environnement, qui font bouger les choses et je ne saurais que les remercier pour leur travail de fourmis dans cette jungle de la distribution des cosmétiques. Ce qu’ils font a un sens et même plus : du bon sens et c’est tellement important. Ce sont ces gens qu’il faut écouter, lire et dont il faut nous inspirer, avec de vraies bonnes valeurs et de vrais bons produits et des idées extra, loin des valeurs mercantiles de la cosmétique classique. Merci à eux et surtout continuez !!

ADNS-LOGO2

leur page FB : https://www.facebook.com/Association.ADNS

 

 

Adoptez-la-slow-cosmetique

Merci à vous aussi pour votre lecture, cet article a été écrit il y a quelques mois et j’ai eu du mal à le poster pour diverses raisons, mais aujourd’hui je me lance car après tout quel est le sens d’un blog si l’on ne peut s’y exprimer librement?

Mélanie

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/univeda/domains/univeda.fr/www/htdocs/blog/wp-content/themes/baskerville/comments.php on line 18
0 Comments

Add yours

  1. Tu dois être la seule personne à me tenir en haleine et à me faire rire comme ca, à cette heure ci, sur un sujet qui semble pourtant si sérieux. Un vrai talent d’écriture, et, bien sûr, je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu dis, moi même dans un autre genre, je m’arrache les cheveux avec les entreprises françaises… Ahlalala, si seulement la France pouvait se réveiller ! Heureusement qu’il y a des gens comme toi quand même <3

  2. Elle se reveille Camille! Doucement mais surement ! On est peut être juste un peu lents, mais ça bouge ! Merci pour ton commentaire, il me va droit au coeur, vraiment :) Bonne nuit à toi, il est plus que l’heure <3

  3. Nathalie addictbeauty

    7 mars 2013 at 0 h 51 min

    Je sais pas quoi en dire …. J’aime ce que je trouve en biocoop, sur Nantes, c’est très bien fourni …. J’ai certaines difficulté à commander sur internet, juste un gel douche, quand c’est si simple de le mettre dans un caddie …. Et je me,dis que les produits français ont le mérite aussi d’être connu …. Mais je suis pas fermé non plus à l’étranger hein, j’ai commandé chez vous par exemple le fameux deo crème !

  4. Merci pour cet article je suis tout à fait d’accord avec vous et vous avez très bien fais de le poster car c’est dans la continuité de votre boutique, de votre philosophie.
    J’envie les autres pays pour cette créativité niveau bio que l’on ne retrouve pas forcément ici et surtout l’avancer qu’ils ont en la matière.
    J’ai offert le livre de Julien à ma mère il faudra que je prenne le temps de le lire à mon tour.

  5. Je suis tellement d’accord avec toi Mélanie !
    En particulier lorsque tu expliques que les produits pourraient être un peu mieux packagés.

    Pas plus tard qu’hier, je pestais contre mon shampoing que j’adore (de chez douce nature): il est top pour mes cheveux, il sent bon et il n’est pas cher. En revanche, son packaging est tellement laid que je décolle carrément son étiquette, car je le pose sur le rebord de ma baignoire (et je ne vois que cela).
    Je me disais qu’avec un petit peu de graphisme, ce produit pourrait vraiment avoir un succès dingue (+ avantages multiples pour la santé des cheveux et celle de la planète).

    Je me disais que cela était une préoccupation vraiment superficielle mais finalement, même si je suis bio et ecolo, je ne m’habille pas avec des sacs de la Poste recyclés …

    Je suis sensible à tes choix de produits et au plaisir que j’ai à les regarder et à les utiliser. Alors oui, pour moi aussi, c’est important …

    Merci pour ce billet et vive le bio plaisir (des yeux)

  6. Merci pour cet article qui ne va pas nécessairement dans le sens de l’idée dominante actuelle de « consommer français ».
    C’est vrai peu de produits bio ou naturels français présents dans ma salle de bain familiale et pourtant, on en a testé pas mal depuis l’abandon de la cosmétique chimique. En plus des cosmétiques indiens Jovees, nous avons beaucoup de très bons produits allemands (à la portée de toutes les bourses) avec des labellisations et certifications au top et une gamme assez élargie de Vegan. Ensuite, quelques marques anglaises ayant obtenu le très strict label soil association, quelques marques américaines pour des produits plus ciblés et des achats plaisirs sur etsy peu chers et originaux.
    Continuez à nous faire découvrir vos produits coups de coeur !

  7. Bonjour Florence, merci pour ta réponse ! J’aime bcp ta phrase : « même si je suis bio et ecolo, je ne m’habille pas avec des sacs de la Poste recyclés ». Oui je confirme à 100% on peut être bio, naturels, sensibles à l’environnement, à son alimentation, à la nature, à son hygiène de vie, à tout ce qui fait que l’on fait tout pour vivre le plus « justement » possible et pour autant aimer les belles choses, les petits détails, qui peuvent se retrouver jusque sur un emballage ! Ce n’est pas si superficiel que cela pourrait paraitre. D’autant plus que souvent les créateurs de petites marques de cosmétiques sont justement très sensibles à la beauté et veulent mettre en avant leurs produits le plus possible, arriver à communiquer sur leurs emballages leur passion pour les belles choses. J’ai l’impression que ce sont plutôt les plus moyens-gros qui nous font des choses pas bien bien élégantes, comme si être « pas si mignon que ça » donnait plus de crédibilité, du genre ce qui compte c’ets le contenu pas le contenant mais j’exagère peut-être ? En tout cas l’exemple que tu donnes est un exemple parfait ! Pourtant il existe de bons graphistes en France, et cela n’a rien à voir avec une histoire de moyens.. Je pense sincèrement que l’on peut trouver des petites entreprises françaises qui font un très bon boulot là dessus, ou même des indépendants mais il faut juste prendre le temps de les trouver ;) En tout cas un grand merci pour ton commentaire et ton soutien !

  8. Oui Mitsukouette : le livre de Julien est une saine lecture, son plus grand atout c’est sans doute d’expliquer de manière très claire la problématique des cosmétiques conventionnels et d’ouvrir les yeux. La lecture est facile, il peut être lu même pas les plus novices en cosmétiques. Je sais que c’est loin d’être votre cas et vous l’apprécierez d’autant plus! Et je suis sure que nous rattraperons un jour les autres, à notre manière, à la française :)

  9. Bonjour Nathalie, je suis sûre qu’il y a des tonnes de bons produits dans les biocoop, mais il manque justement encore d’autres bons produits comme ce fameux déo Soapwalla. Un de mes plus grands souhaits serait de l’y voir, mais tant que le produit n’aura pas une certification bio, les portes des bioccop seront fermées pour lui, pourtant il contient quasi uniquement des matières premières bio, certifiées elles-mêmes, mais pour la créatrice de la marque, faire certifier sa gamme est trop cher….Est ce que les gérants des Biocoop ne devraient pas ouvrir leurs portes à ce genre de marque : se renseigner sur l’origine du produit, étudier l’inci, comprendre pourquoi il n’y a pas de certification. Moi j’aimerai faire bouger cela, je vous promets que je fais tout pour ! Et si il existait ce genre de produit Made In France nous le commercialiserons, pour tout vous dire nous avons cherché quelques années avant de trouver « le vrai déo naturel qui marche » ;) En tout cas merci pour votre commentaire Nathalie et bon weekend à vous !

  10. Bonjour Anne, merci pour ce commentaire : en réponse à votre message : si vous avez des marques allemandes ou toutes bonnes marques à nous conseiller, nous sommes preneurs ;)

  11. Bonjour Mélanie, article très intéressant et qui pousse la remise en question.
    Je trouve vos remarques dures mais pertinentes. Le livre de Julien sera très certainement ma prochaine lecture ! Enfin, merci pour votre qualité d’écriture que l’on ne retrouve malheureusement pas sur tous les blogs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le blog d'Univeda — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑