Cosmétiques naturels & responsables

soapwalla-face serum

Soapwalla – Mettez de l’huile !

Petite piqûre de rappel : Soapwalla est une marque américaine fabriquée à Brooklyn par Rachel, fée cosmétique obsédée par le naturel. Souffrant de diverses problématiques dermatologiques et ne trouvant pas de soin à son goût, elle a décidé de les créer elle-même dans sa cuisine.  Ses produits sont bio et exempts d’additif  (parabènes et autres produits issus de la pétrochimie). Soapwalla, c’est une vaste gamme de soins visage et corps qui sent bon les ingrédients naturels et est très efficace sur tous types de peaux, même les plus délicates et difficiles.

Pourquoi l’adopter ?

  • Du bio efficace
  • Du bio luxueux pour un bon rapport qualité-prix
  • Du bio durable (à utiliser en petites quantités) donc économique
  • Du bio joli (packagings très agréables dans une salle de bain et recyclables)

Ayant découvert SoapWalla à travers son best-seller, le Deodorant Cream (voir revue de Mélanie) increvable et doux, j’ai eu envie de tester d’autres produits selon mes besoins du moment : de la douceur, de l’hydratation, de la protection (ma peau déteste le froid et je suis enceinte).

J’ai donc utilisé le Sérum Visage Réparateur (Restorative face serum) tout l’hiver (et m’en sers encore puisque l’hiver ne se termine pas) et l’Huile Grossesse (Resilience pregnant belly oil).

  • Huile Grossesse Soapwalla :

Outre la perspective de vergetures féroces en cas de manquement à mes devoirs d’hydratation, ma première cause de plainte est : les démangeaisons.  L’étirement cutané génère cette sensation dès le début du 2e trimestre. Difficile d’y échapper sans onguent gras et apaisant.

La texture : une huile fine assez liquide facile à faire pénétrer. Une petite quantité suffit. Je l’applique le matin après une douche et le soir au coucher.

Bien que grasse (l’huile diet n’existe pas encore !), elle pénètre assez rapidement et permet de s’habiller quelques minutes après l’application. Je pratique l’effleurage plutôt que le massage car je la mets sur le ventre (mais aussi les hanches et la poitrine).

Elle peut aussi être appliquée sur les fesses, cuisses … selon la localisation de votre prise de poids.

Les ingrédients : Cette huile sent bien ce qu’elle contient, un savant mélange d’huiles végétales et essentielles (voir le descriptif complet sur la page Univeda correspondante), mais surtout l’huile d’amande et de sésame, supports  du calendula, la camomille et la lavande.

La présence olfactive est forte à l’application mais s’estompe suffisamment vite pour ne pas être dérangeante.

La dilution des huiles essentielles est telle qu’elle garantit une efficacité indéniable sans être trop puissante pour le fœtus.

Les promesses … et le résultat : Je n’ai pas les moyens de vérifier le maintien de la production de collagène dans ma peau mais je constate que celle-ci est douce, bien lisse et hydratée. Les démangeaisons se sont atténuées et, en cas de crise, j’applique quelques gouttes et la sensation s’apaise immédiatement et durablement.

J’ai débuté cette cure au 4e mois de grossesse et je compte bien aller au bout, voire ensuite, lorsque les tissus auront besoin plus que jamais d’être nourris et hydratés pour en entretenir l’élasticité lors de la rétractation de la peau.

Selon l’issu (je n’en suis qu’à 6 mois) : si la prise de poids reste raisonnable, je continue avec cette huile durant 2 à 3 après l’accouchement.

Si je stocke trop d’eau, j’enchaînerai avec l’huile anti-cellulite de Jovees (voir ce site), qui a déjà fait largement ses preuves en matière d’élimination et d’amélioration de la qualité de la peau.

Conclusion : une fois de plus, l’intérêt des huiles végétales et essentielles n’est pas à prouver et ma peau le dit haut et fort. Ni vergeture, ni tiraillement, un réel confort et beaucoup de douceur.

Futures mamans : lancez-vous, vous ne le regretterez pas !

PS : Je recommanderais même cette huile à l’adolescence (période durant laquelle les variations de poids sont courantes et les hormones anarchiques, d’où l’installation de vergetures …).

resilience-belly-oil-soapwala-univeda

 

  • Sérum Visage Réparateur Soapwalla :

En hiver, j’ai besoin d’un surplus d’hydratation, de nourriture et d’apaisement pour ma peau qui tiraille autour des yeux, rougit sur les joues, fait des dartres, mon teint qui devient jaune-gris et ma bouche qui sèche …

Mais je n’aime pas me compliquer la vie : un bon sérum le jour sous ma crème (à l’amande ou à l’or de Jovees) et le même sérum la nuit me suffit.

La texture : Ce petit flacon bleu et sa pipette look très pharmaceutique m’amuse et son contenu est puissant : une huile fine, très liquide, permettant une application légère sur tout le visage ou les zones fragilisées.  Pas besoin d’un long massage pour la faire pénétrer, juste un effleurage léger et quelques tapotements autour des yeux.

Le matin, elle se fond aisément avec la crème de jour que j’applique par-dessus immédiatement. Je laisse poser le temps d’un thé et je peux me maquiller sans coulure.

J’en remets parfois en journée en cas de vent glacial ou de neige (contour de yeux et lèvres). Le flacon se ferme bien et la pipette permet de doser facilement : idéal à transporter dans un sac à mains.

En cas de grand froid, j’en ai même mis sur le dessus de mes mains douloureuses : excellente protection sous les gants ou en réparation la nuit.

Le soir : j’en remets 3 gouttes en soin de nuit. Une infime quantité suffit à restaurer la peau sans pour autant générer de gonflement autour des yeux (je suis pourtant experte en gonflements matinaux).

Les ingrédients : un festival huileux !

Jojoba, pépins de raisin, amande douce, graines de rose musquée, noyaux d’abricot, macérat de carotte, graines d’onagre, de carotte, d’argousier. De quoi garantir un produit proche de la panacée puissamment armée contre les signes de l’âge, les rougeurs, le psoriasis, l’eczéma, la rosacée, l’hypersensibilité, la perte d’élasticité, la déshydratation, les inflammations, l’accumulation de toxines, la perte d’éclat, les dartres, la desquamation, les tiraillements …

Les promesses … et le résultat : Au bout de 2 jours d’utilisation, mes dartres s’estompent pour disparaître définitivement après 5 jours.

Ma peau a passé l’hiver en se montrant plus uniforme, les tiraillements ont disparu et je constate une réelle capacité de restauration naturelle maintenant.

Autour des yeux : moins de tensions, de sécheresse.

Sur les lèvres : finies les gerçures.

Sur les mains : des mimines moins fripées.

Je suis satisfaite et surprise : après 5 mois d’utilisation, il me reste 1/3 de produit dans le flacon. Je compte bien le terminer ce printemps voire m’en servir la nuit après avoir bronzé cet été (la présence de macérat de carottes permettra d’unifier le hâle).

Conclusion : Récapitulons : 5 gouttes le matin sur tout le visage et le cou (en évitant le nez et le menton pour ne pas briller sur les zones plus grasses naturellement) et 3 gouttes le soir en triangle (front et joues).

En tout : 3 mn par jour pour 24h de confort, c’est tout ce que j’aime car ce n’est ni contraignant ni compliqué.

PS : Je pense que cette huile conviendrait parfaitement, à raison d’une goutte/jour, en contour des yeux pour celles dont les rides sont en train de s’installer dans cette zone mais dont le teint reste uniforme par ailleurs.

soapwalla-face serum

 

La marque SoapWalla convient aux végétaliens et aux amis des animaux. Elle ne contient ni  sodium lauryl ni sulfate, paraben, encore moins d’ingrédient de synthèse. Elle est « Made in Brooklyn ».

Que demander de plus à une marque de soins bio ?

 

 

 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/univeda/domains/univeda.fr/www/htdocs/blog/wp-content/themes/baskerville/comments.php on line 18
0 Comments

Add yours

  1. Merci pour ces informations, effectivement, les huiles essentielles agissent pour hydrater et pour entretenir la peau afin que les vergetures n’apparaissent pas. En plus, en période de grossesse, leur caractéristique bio en font des produits sans contre-indication aucune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Le blog d'Univeda — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑